Categories

Accueil > Fédéral > Dossiers > Dossiers de travail > Je cours... en évitant de me blesser (Dossier de travail 2015)

Version imprimable de cet article Version imprimable
27 octobre 2015
Eric Leroy, Brigitte Frankard, Pamela Noel

Je cours... en évitant de me blesser (Dossier de travail 2015)

La course à pied est une activité libératoire, car son objectif final est la maîtrise de soi, la meil­leure gestion de nos potentialités mentales et physiques.
Chaque médaille a son revers. En course à pied, le revers du plaisir de courir s’appelle « la bles­sure ». Chacun a dû, à un moment donné de son activité, gérer cet inconvénient.

Les blessures, qu’elles soient le résultat d’un mouvement répétitif ou d’une chute, ne devraient jamais être considérées comme « faisant partie du jeu ».
Réduire le risque de blessure, c’est s’assurer que les enfants apprennent la technique appropriée et qu’ils en maîtrisent chaque niveau avant de passer au suivant.
C’est également utiliser des moyens adéquats et des équipements de qualité, mais ne pas se fier uniquement à ceux-ci pour une protection complète.

Encourageons ces jeunes sportifs à bien se préparer, se nourrir d’une façon équilibrée et se re­poser suffisamment.

Brigitte Frankard
Partant du juste principe qu’un homme averti en vaut au moins deux, nous éditons ce dossier sur la prévention et le traitement des blessures liées à la course à pied.

N’oublions pas que l’activité physique est considérée comme un des facteurs principaux d’une bonne santé. C’est un moyen fantastique de demeurer en pleine forme tant que nous restons dans des limites raisonnables de pratiques sportives.

Brigitte Frankard

Partager

Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom